The Ulysses Club France has sent in this update. They included the French version, so if you prefer to read this in French, scroll down.

Winter update from the Ulysses-Club France.

With most of our members based in high mountain areas of Eastern France, during the winter months most of our bikes are tucked away in garages with their owners eagerly awaiting the arrival of snow free roads, and rather warmer weather – assuming we are not grounded by the virus epidemic.
Throughout the winter, biking remains on our agenda, with informal meetings held in January to finalise plans for events over the coming year, and especially arrangements for members to attend this years main European Ulysses-Club gathering in Norway in June.
In February we took over a room in the local pub (which doubles up as our regular social centre) to hold a first aid, and accident response training session.  The session was very well received and led by the chief of the local fire station.  The briefing commenced from the perspective of being the first person to come across the scene of a road accident, with advice on how to protect both yourself and the scene (so things don’t get any worse) call for help and prioritise your focus on those most at risk.
After a break for liquid refreshments, we resumed with sessions on basic First Aid and had a chance to see first hand how to use the latest fully automatic DAE appliances.  These assess a patient’s heart beat and if appropriate will deliver an electric shock to restore a normal heart rhythm.  Prompt intervention with these amazing kits has already saved thousands of lives across France, and there is now a three year national plan to provide kits in all major public buildings and spaces across the country.  Given the Ulysses-Club’s age profile it certainly makes sense for our members to make sure we actually know how to use them – sadly most of the public do not have a clue.
With hindsight much of what we were taught may well be largely self evident, but it was certainly a lot easier to try and assimilate this information in the relaxed environment of the local pub than when you are suddenly faced with a real accident scene.
Some of the observations were particularly insightful for incidents involving motorcycles - but I guess as the Fire Service respond to hundreds of road accidents every year, these folk really are the experts at accident response and well worth listening to.
So if you do discover a crashed motorbike and spot the rider laying in the road it is easy to assume they were riding solo – so always remember to check if the pillion pegs are deployed – just in case there is a pillion also in need of your help after being catapulted out of sight over a hedge.
As you can see Enzo our President is showing us how to apply cardiac massage – suitably egged on by other club members lined up to take their turn.  We think the patient survived…
Amusingly as the pub was already packed, some members of the public chose to make use of a spare table in the room and in no time it seems they too became immersed in event and were happily asking questions.  A few days later a local newspaper reported their surprise encounter with a group of “responsible” bikers (hang on we are meant to be growing old disgracefully folks), and concluded that they had learned some valuable lessons.
Moving rapidly up to date – coronavirus is now a worldwide concern.  Over in Europe concerns have already led to formal cancellations of motorbiking and other events until the middle of the year with a real prospect that the ban will extend throughout summer 2020.
France is in total lock-down along with most other countries in Europe, so plans for events are on hold until we get through this health crisis.
I suspect the message for folks down under is to defer any planned visits to Europe at least until this virus outbreak has run its course or someone comes up with suitable preventative jabs.
Take Care and keep growing old disgracefully.
John Cooke
Vice President – International Relations
Ulysses-Club France


Mise à jour hivernale de l'Ulysses-Club France.

Avec la plupart de nos membres basés dans les régions de haute montagne de l'Est de la France, pendant les mois d'hiver, la plupart de nos vélos sont cachés dans des garages avec leurs propriétaires attendant avec impatience l'arrivée de routes sans neige et un temps plutôt chaud - en supposant que nous ne sommes pas ancrés par l'épidémie du virus.

Tout au long de l'hiver, le vélo reste à notre ordre du jour, avec des réunions informelles tenues en janvier pour finaliser les plans des événements de l'année à venir, et en particulier les dispositions pour que les membres assistent cette année au principal rassemblement européen du Club Ulysse en Norvège en juin.

En février, nous avons repris une salle dans le pub local (qui sert également de centre social ordinaire) pour organiser une session de formation aux premiers secours et aux interventions en cas d'accident. La séance a été très bien accueillie et dirigée par le chef de la caserne des pompiers locale. Le briefing a commencé dans la perspective d'être la première personne à tomber sur la scène d'un accident de la route, avec des conseils sur la façon de vous protéger et de protéger la scène (pour que les choses n'empirent pas), appelez à l'aide et priorisez votre concentration sur les plus à risque.

Après une pause pour des rafraîchissements liquides, nous avons repris les séances de premiers soins de base et avons pu voir de première main comment utiliser les derniers appareils DAE entièrement automatiques. Ceux-ci évaluent le rythme cardiaque du patient et, le cas échéant, délivreront un choc électrique pour rétablir un rythme cardiaque normal. Une intervention rapide avec ces kits incroyables a déjà sauvé des milliers de vies à travers la France, et il existe maintenant un plan national sur trois ans pour fournir des kits dans tous les principaux bâtiments et espaces publics du pays. Étant donné le profil d'âge de l'Ulysses-Club, il est certainement logique pour nos membres de s'assurer que nous savons réellement comment les utiliser - malheureusement, la plupart du public n'a aucune idée.

Avec le recul, une grande partie de ce qui nous a été enseigné est peut-être largement évidente, mais il était certainement beaucoup plus facile d'essayer d'assimiler ces informations dans l'environnement détendu du pub local que lorsque vous êtes soudainement confronté à une véritable scène d'accident.

Certaines observations ont été particulièrement pertinentes pour les incidents impliquant des motos - mais je suppose que les pompiers réagissent chaque année à des centaines d'accidents de la route.Ces gens sont vraiment les experts en matière de réponse aux accidents et méritent d'être écoutés.

Donc, si vous découvrez une moto accidentée et que vous apercevez le cycliste allongé sur la route, il est facile de supposer qu'ils roulaient en solo - n'oubliez donc pas de vérifier si les chevilles du passager sont déployées - juste au cas où un passager aurait également besoin de votre aider après avoir été catapulté hors de vue sur une haie.

Comme vous pouvez le voir, Enzo, notre président nous montre comment appliquer le massage cardiaque - incité de manière appropriée par les autres membres du club alignés pour prendre leur tour. Nous pensons que le patient a survécu…
De manière amusante, le pub étant déjà bondé, certains membres du public ont choisi de faire usage d'une table de rechange dans la salle et en un rien de temps, il semble qu'ils se soient eux aussi immergés dans l'événement et posaient volontiers des questions. Quelques jours plus tard, un journal local a rapporté sa rencontre surprise avec un groupe de motards responsables (accrochez-vous, nous sommes censés vieillir honteusement) et a conclu qu'ils avaient appris de précieuses leçons.

Mise à jour rapide - le coronavirus est désormais une préoccupation mondiale. En Europe, des inquiétudes ont déjà conduit à des annulations officielles de motos et d'autres événements jusqu'au milieu de l'année, avec une réelle perspective que l'interdiction se prolongera tout au long de l'été 2020.

La France est en lock-out total avec la plupart des autres pays d'Europe, donc les plans pour les événements sont suspendus jusqu'à ce que nous traversions cette crise sanitaire.

Je soupçonne que le message pour les gens en bas est de reporter toute visite prévue en Europe au moins jusqu'à ce que cette épidémie de virus ait suivi son cours ou que quelqu'un arrive avec des coups préventifs appropriés.

Faites attention et continuez à vieillir honteusement.

John Cooke
Vice President – International Relations
Ulysses-Club France
 

Ads

  

Ads